Sabotage : une coupure de câbles prive la Silicon Valley d'Internet

Deux opérations coordonnées de sabotage ont privé une partie de la Silicon Valley d'Internet et de téléphone dans la nuit de jeudi à vendredi.

Deux opérations coordonnées de sabotage ont privé une partie de la Silicon Valley d'Internet et de téléphone dans la nuit de jeudi à vendredi. Vers 1h30, quatre câbles en fibre optique du réseau AT&T auraient été volontairement sectionnés près de San Jose. Deux heures plus tard, ce fut au tour d'un câble Sprint, puis un autre d'AT&T d'être coupés dans la région de San Carlos.

Des actes de vandalisme qui auraient privé complétement de services (y compris l'accès aux urgences de la police) les clients de Verizon, Sprint et AT&T, situés dans le sud de la baie de San Francisco.

Deux centres de calcul d'IBM localisés dans la région, ainsi qu'une société en charge de l'enregistrement des noms de domaines Internet auraient été impactés par cette coupure.

AT&T, qui compte parmi les opérateurs les plus touchés, a violemment réagi et a décidé d'offrir 100 000 dollars de récompense aux personnes qui pourraient fournir des informations menant à l'arrestation des auteurs de ce sabotage.

Cet incident intervient quelques jours après l'intrusion dont aurait été victime le réseau de distribution d'électricité américain. Des pirates, qui n'ont toujours pas été identifiés, auraient infiltré les systèmes de commande et de pilotage des infrastructures de la grille d'approvisionnement.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close