Un réseau WiMax pour désenclaver la Bourgogne

A compter du mois de juin 2009, le conseil régional de Bourgogne va déployer un réseau WiMax permettant de fournir un accès Internet à près de 90 % de la population de la région, contre 60 % aujourd'hui.

A compter du mois de juin 2009, le conseil régional de Bourgogne va déployer un réseau WiMax permettant de fournir un accès Internet à près de 90 % de la population de la région, contre 60 % aujourd'hui. Selon le conseil régional, ce seront près de 160 000 habitants supplémentaires qui pourront ainsi disposer d'un raccordement à Internet à des débits de l'ordre de 2 Mbit/s et de services de ToIP à des tarifs similaires à ceux pratiqués aujourd'hui par les opérateurs ADSL.

L'annonce a été effectuée lundi 6 avril à Dijon par François Patriat, le président du conseil régional, et par Christian Paul, le vice-président en charge de l'aménagement du territoire et des TIC en Bourgogne, connu aussi pour ses positions anti-Hadopi à l'Assemblée Nationale. 

C'est Altitude Infrastructure qui a été choisi comme prestataire. La société est chargée de construire et opérer le réseau dans le cadre d'une délégation de service public d'une durée de 10 ans. Le service couvrira les départements de la Côte-d'Or, de la Saône-et-Loire et de l’Yonne (la Nièvre disposant déjà de son propre réseau WiMax). Au total, la mise en oeuvre des 122 stations de base WiMax et du réseau servant à les interconnecter devrait durer 18 mois. Les 18,6 M€ d'investissements requis seront financés à 32 % par Altitude, à 50 % par la région et à 18 % par l’Union Européenne.

Vue comme une technologie de couverture des zones blanches, le WiMax n'est aujourd'hui déployé que très lentement dans l'Hexagone, comme a du le reconnaître l'Autorité des télécoms (Arcep) en septembre dernier. LeMagIT avait tiré la sonnette d'alarme sur ces retards dès avril 2008.

Pour approfondir sur Haut débit Accès Internet

- ANNONCES GOOGLE

Close