RBS supprime 9 000 postes administratifs et informatiques

Après avoir enregistré des pertes pharaoniques de plus de 26 milliards d'euros (suite au rachat de la banque hollandaise ABN Amro), la Royal Bank of Scotland (RBS) prévoit de supprimer quelque 9 000 postes en deux ans.

Après avoir enregistré des pertes pharaoniques de plus de 26 milliards d'euros (suite au rachat de la banque hollandaise ABN Amro), la Royal Bank of Scotland (RBS) prévoit de supprimer quelque 9 000 postes en deux ans. Ces coupes claires interviendront dans la branche Manufacturing Group, qui regroupe les activités de support (administration et informatique).

La banque explique toutefois miser sur les départs volontaires et estime que le nombres de postes supprimés pourrait être revu à la baisse, notamment en réduisant les contrats de sous-traitance.

Ce plan de restructuration devrait faire économiser 2,7 milliards d'euros à la banque, qui est détenue à 70 % par l'Etat britannique.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close