Nvidia perd le directeur de ses puces mobiles Tegra

Mike Rayfield, qui a dirigé la stratégie liée aux puces mobiles de Nvidia et mené le groupe sur les terres d’un marché prometteur, a démissionné très discrètement de son poste de directeur général de la division Mobilité du groupe, a confirmé Nvidia au Wall Street Journal.

Mike Rayfield, qui a dirigé la stratégie liée aux puces mobiles de Nvidia et mené le groupe sur les terres d’un marché prometteur, a démissionné très discrètement de son poste de directeur général de la division Mobilité du groupe, a confirmé Nvidia au Wall Street Journal. Mike Rayfield serait en transit vers une autre société, a expliqué un porte-parole de Nvidia à nos confrères. 

Il était notamment l’un des promoteurs de la puce Tegra - bâtie sur une architecture ARM - et garant de la stratégie mobilité d’un groupe initialement positionné sur le segment des puces et accélérateurs graphiques. Les puces Tegra équipent de nombreux terminaux mobiles, tant smartphones que tablettes, et sont également présentes dans le secteur de l’embarqué - dans l’automobile notamment. Ce départ constitue une «lourde perte» pour Nvidia, a commenté un analyste chez nos confrères. De son côté, Nvidia indique que le groupe compte plus de 3 000 ingénieurs travaillant sur Tegra, un départ qui n’aura donc pas d’impact sur la stratégie du groupe.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close