Nvidia opte désormais pour la vente de licences de ses technologies

Changement de modèle pour Nvidia.

Changement de modèle pour Nvidia. Le spécialiste des GPU a annoncé son intention d’ouvrir son vaste portefeuille de brevets et de proposer ses technologies cœur d’architecture graphique et de visualisation à la commercialisation sous forme de licence. « Il n’est pas pratique de construire des composants ou des systèmes pour cibler chaque segment d’un marché en pleine progression. Avoir une nouvelle approche business nous permettra de cibler l’univers des terminaux », indique David Shannon, vice-président du groupe,

dans un billet de blog, citant les différents développements initiés par le groupe ces dernières années (Tegra, Shield, Grid ...). La société revendique un portefeuille de quelque 5 500 brevets, approuvés ou en cours d’approbation. « La prochaine étape est de vendre aux constructeurs de terminaux des licences de nos brevets portant sur les technologies cœur liées au GPU et à la visualisation afin de cibler les besoins d’une grand partie du marché », poursuit-il, rappelant les ventes déclinantes des PC et l’explosion des terminaux mobiles, comme les smartphones et les tablettes. Nvidia commencera par vendre des licences de son architecture Kepler, une architecture que le groupe considère comme la plus adaptée actuellement pour le monde de la mobilité. Dans un entretien donné à Reuters, Jen-Hsun Huang, le CEO de Nvidia, explique que ce nouveau modèle économique devrait également permettre à la société de toucher d’autres marchés qu’il n’aurait pas pu cibler seul. David Shannon rappelle enfin que ce n’est pas la première fois que Nvidia vend des licences de ses technologies. Le groupe avait déjà cédé son GPU à Sony pour la PlayStation 3. Un accord qui lui avait rapporté 250 millions de dollars à l’année.  

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close