General Motors réinternalise son informatique

En arrière, toute! Le géant américain de l’automobile General Motors revient fortement de l’externalisation.

En arrière, toute! Le géant américain de l’automobile General Motors revient fortement de l’externalisation. Ce vendredi, il a annoncé son intention de recruter 500 personnes pour son centre de ressources IT d’Austin, au Texas, dans le cadre d’un projet bien plus vaste de réinternalisation massive de l’informatique : au total, GM prévoit d’embaucher 10 000 informaticiens sur les trois à cinq prochaines années. 

Le groupe cherche à recruter des profils très variés, depuis l’ingénieur logiciel à l’architecte en passant par les experts du test et les analystes fonctionnels. Au final, GM entend réaliser en interne 90 % de ses opérations IT, contre une majorité en externe aujourd’hui. Randy Mott, nouveau DSI de General Motors, arrivé en février dernier, pense ainsi réduire ses coûts, mais aussi améliorer ses processus métiers et réduire les délais de mise sur le marché des nouveaux véhicules. 

Pour approfondir sur Externalisation

- ANNONCES GOOGLE

Close