Bouygues Telecom souffre de l’effet Free Mobile au 2e semestre

Bouygues Telecom essuie encore les affres de Free Mobile.

Bouygues Telecom essuie encore les affres de Free Mobile. Si l’opérateur de téléphonie mobile indique être parvenu à freiner quelque peu l’érosion de sa clientèle mobile, il apparait que Bouygues Telecom affirme avoir perdu quelque 450 000 au premier semestre de son exercice 2012. Après avoir enregistré une perte de 371 000 clients au premier trimestre, le groupe a vu sa base de réduire de 71 000 au deuxième trimestre. Une preuve que «l’agitation du marché s’est progressivement réduite», note le groupe dans un communiqué. Un chiffre qui provient essentiellement des clients prépayés et des clients au forfaits qui ont crû de 55 000. 

Logiquement, pour résister au trublion de la mobilité, le groupe a dû faire des concessions sur ses prix. Du coup, le chiffre d’affaires pour ce premier semestre recule de 7% à 2,67 milliards d’euros. «L’accélération de la baisse du chiffre d’affaires au deuxième trimestre (-10%) reflète, dans le Mobile, la mise en place des nouveaux tarifs et le recul du parc clients, alors que le chiffre d’affaires du Haut débit Fixe est en croissance de 40%», souligne le groupe.  Le haut débit fixe a en effet gagné 70 000 clients au deuxième trimestre. Au total, cette offre compte 1,4 million d’abonnés.

Pas suffisant pourtant pour le groupe, dont le bénéfice net a plongé de 57%, à 92 millions d’euros.

 Le groupe entend également mettre en place un plan d’économie de 300 millions d’euros «concernant la réduction des coûts commerciaux et des coûts d’exploitation de l’activité Mobile» pour 2013. Il complétera alors le dispositif déjà en place qui passe par le projet d’un plan de départs volontaires de quelques 556 postes.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close