Le Big Data, un catalyseur des services cloud, selon Evans Data

Sans Cloud, le Big Data peut-il être correctement géré ? C’est l'une des questions que soulève la dernière étude du cabinet d’étude californien Evans Data.

Sans Cloud, le Big Data peut-il être correctement géré ? C’est l'une des questions que soulève la dernière étude du cabinet d’étude californien Evans Data. Sur un panel de 400 développeurs interrogés, quelque 55,4% - plus de la moitié donc -, actifs dans le développement Cloud, estiment que les grands volumes de données auxquels doivent aujourd’hui faire face les entreprises sont un vrai moteur pour les services Cloud en environnement professionnel. Et pour cause : les seules bases de données traditionnelles ne permettent pas de gérer un tel volume, note encore le cabinet. Ce qui fait du Big Data, le «candidat idéal pour le Cloud», qui rime notamment avec scalabilité.

«Les fournisseurs de services cloud doivent prendre conscience de la nécessité d’offrir aux développeurs des outils spécifiques dans leurs environnements Cloud. Et ces outils se doivent d’en inclure un dédié à la problématique Big Data, car la scalabilité et le rapport coût / efficacité qui caractérise le Cloud sont particulièrement pertinents lorsqu’on parle de Big Data», explique Janel Garvin, le CEO d’Evans Data. C'est par exemple ce que propose Google avec BigQuery.

Sans surprise, les développeurs interrogés citent à 60% les outils d’intégration comme le composant le plus important pour des services de gestion du Big Data dans le cloud. Suivent ensuite les outils de sécurité.

Pour approfondir sur Cloud

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close