Résultats : recul du bénéfice chez LinkedIn, CA en forte hausse

Alors que les turbulences se poursuivent chez Facebook, le réseau social à vocation professionnelle LinkedIn a publié pour son deuxième trimestre des résultats en demi-teinte.

Alors que les turbulences se poursuivent chez Facebook, le réseau social à vocation professionnelle LinkedIn a publié pour son deuxième trimestre des résultats en demi-teinte. La société américaine, dont l’entrée en bourse fut également l’un des événements clés dans la sphère des réseaux sociaux en 2011 - avant celle de Facebook -, a certes publié un chiffre d’affaires en forte hausse de 89% à 228,2 millions d’euros. Mais cette croissance est ternie par un bénéfice net en recul : de 4,5 millions de dollars il y a un an, il passe sur la période à 2,3 millions de dollars.

Le groupe revendique désormais une base d’utilisateurs de 175 millions de membres. 65% des revenus de LinkedIn sont réalisés aux Etats-Unis et à 53% par les activités liées au recrutement (Hiring Solutions) - qui affichent un CA de 121,6 millions de dollars sur la période.

En dépit de cette baisse des bénéfices, ces résultats viennent quelque peu trancher avec la déconfiture de Facebook qui a affiché sur la même période des résultats décevants. Si le chiffres d’affaires s’établit juste au dessus des attentes du marché à 1,18 milliard de dollars, en progression de 32%, le groupe de Mark Zuckerberg a publié une perte de 157 millions de dollars, contre un bénéfice de 159 millions de dollars il y a un an. Alimentant un peu plus le déclin du titre de la société.

En marge de la publication de ces résultats, Facebook a déclaré à la SEC que 83 millions de ses comptes abonnés (presque 9% du total de sa base) étaient faux. De quoi alors compliquer un peu plus la tâche de la très précieuse monétisation des abonnés.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close