Wipro souffre à son tour d’un marché tendu

Wipro vient de dévoiler un chiffre d’affaires de 1,54 Md$ - pour les seuls services IT, contre 1,92 Md$ au total - pour le premier trimestre de son exercice fiscal, en recul de 1,4 % par rapport au trimestre précédent, mais en progression de 7,6 % sur un an.

Wipro vient de dévoiler un chiffre d’affaires de 1,54 Md$ - pour les seuls services IT, contre 1,92 Md$ au total - pour le premier trimestre de son exercice fiscal, en recul de 1,4 % par rapport au trimestre précédent, mais en progression de 7,6 % sur un an. 

Dans un communiqué, Azim Premji, président de la SSII, relève que l’environnement économique est «complexe» mais que «les entreprises multinationales investissent de plus en plus dans les initiatives technologiques de transformation pour améliorer leur compétitivité.» Et d’y voir «une opportunité». TK Kurien, Pdg de Wipro, souligne quant à lui que la SSII est parvenu à attendre ses objectifs financiers malgré «un environnement volatile.» Mais les perspectives ne sont pas excellentes : Wipro anticipe un chiffre d’affaires globalement comparable à celui du trimestre échu pour le second trimestre de son exercice.  

Dans le détail, c’est en Amérique, en Inde et au Moyen-Orient que Wipro a le plus souffert au cours du trimestre échu, avec un recul de 2,2 % de son activité outre-Atlantique, et de 9,9 % pour la région Inde/Moyen-Orient. En Europe, son chiffre d’affaires a progressé séquentiellement de 0,3 %. A noter également le sévère recul des activités de conseil : - 14,9 % par rapport au trimestre précédent, et - 14,9 % sur un an. 

Enfin, signe des tensions sur le marché, Wipro a dû revoir ses prix à la baisse de 0,9 % pour les prestations sur site, et de 2 % en offshore, par rapport au trimestre précédent. Sur un an, les prix onsite ont toutefois progressé de 1,9 %, contre un recul de 2,5 % des prix offshore. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close