Google attaque Nokia et Microsoft à Bruxelles

Google vient de déposer une plainte auprès des autorités de régulation de la concurrence européenne contre Microsoft et Nokia.

Google vient de déposer une plainte auprès des autorités de régulation de la concurrence européenne contre Microsoft et Nokia. Le géant du Web leur reproche d’utiliser leurs brevets pour entraver la concurrence, suivant une stratégie coordonnée. Il vise notamment un vaste transfert de brevets et de demandes de brevets, l’an passé, par les deux partenaires, au Canadien Mosaid Technologies. Spécialiste de la protection de la propriété intellectuelle, Mosaid s’est notamment illustré en engageant des poursuites contre Apple, en février dernier, sur la base de certains brevets essentiels pour les technologies liées à la téléphonie mobile. Accessoirement, Google a racheté cinq lots de brevets au Canadien à l’automne 2011, pour un montant de 11 M$.

Si certains se demandent si Google n’a pas déclaré la guerre au partenariat Microsoft/Nokia, on peut être tenté d’appréhender sa démarche comme un contre-feu allumé en réaction à la plainte déposée - à Bruxelles, également - par Microsoft, contre Motorola Mobility et son nouveau propriétaire, Google, en février dernier. Plainte que l’éditeur de Redmond justifiait déjà comme une réaction défensive : «parce que Motorola cherche à bloquer les ventes de PC sous Windows, des consoles Xbox, et d’autres produits. [...] Motorola est en train d’utiliser des brevets standards essentiels pour tuer la vidéo sur le Web. Et Google, son nouveau propriétaire, ne donne pas l’impression de vouloir changer d’approche.» 

De son côté, Nokia a récusé les accusations de collusion de Google.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close