Microsoft porte plainte contre Motorola Mobility et Google

Microsoft vient de déposer une plainte à Bruxelles, contre Motorola Mobility et son futur propriétaire Google.

Microsoft vient de déposer une plainte à Bruxelles, contre Motorola Mobility et son futur propriétaire Google. L’éditeur de Redmond reproche au premier de protéger trop agressivement sa propriété intellectuelle, jusqu’à nuire à la libre concurrence.

Microsoft s’inquiète notamment de l’éventualité que Google poursuive la même stratégie que celle engagée par Motorola Mobility, une fois-ci celui-ci digéré. Et ceci alors que Motorola Mobility a engagé des poursuites contre Apple et Microsoft, outre-Atlantique et en Europe, pour violation de sa propriété intellectuelle. Si ceux-ci ne contestent pas la propriété intellectuelle de l’intéressé, ils estiment qu’il cherche à retirer des droits trop juteux - 2,25 % du prix total des produits concernés, selon Microsoft -, alors que cette propriété intellectuelle s’avère clé pour la connexion à Internet ou encore pour la lecture de vidéos en streaming. 

Dans un billet de blog, l’avocat de Microsoft assure engager cette procédure «parce que Motorola cherche à bloquer les ventes de PC sous Windows, des consoles Xbox, et d’autres produits.» Pire : «Motorola est en train d’utiliser des brevets standards essentiels pour tuer la vidéo sur le Web. Et Google, son nouveau propriétaire ne donne pas l’impression de vouloir changer d’approche.»

Pour approfondir sur Législation

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close