Vodafone se paie Cable & Wireless Worldwide

Concentration dans les infrastructures telcos britanniques.

Concentration dans les infrastructures telcos britanniques. Après le retrait du projet de rachat de Tata Communications la semaine dernière, Vodafone Europe, qui a désormais le champ libre, a annoncé le rachat de Cable & Wireless Worldwide pour quelque 1,04 milliards de livres sterling (environ 1,3 milliard d’euros). Le groupe avait jusqu’à aujourd’hui pour faire une offre pouvant être acceptée par Cable & Wireless.
Dans un communiqué, Vodafone explique que cette acquisition devrait ainsi lui permettre «se renforcer sur le segment des entreprises tant au Royaume-Uni qu’au niveau international», tout en évoquant de potentielles opportunités de réduction de coûts. Cable & Wireless dispose de l’un des plus importants réseaux de fibre outre-Manche et également d’une activité de câble sous-marin. Vodafone, n°1 mondial de la téléphonie mobile se paie ainsi un réseau fixe étendu, susceptible de soutenir, physiquement, ses activités mobiles et le trafic data sans cesse grandissant. Selon le site Internet de CWW, le réseau de fibre du groupe avoisinerait les 20 500 km au Royaume-Uni et 425 000 km dans le monde (supporté par 127 points de présence).

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close