Résultats : IBM croît très lentement et déçoit

Toujours solide, IBM a toutefois marqué le pas au 1er trimestre.

Toujours solide, IBM a toutefois marqué le pas au 1er trimestre. Résultat : la bourse de New York pénalise le titre en le faisant chuter. Le géant historique de l’IT a déçu en présentant un chiffre d’affaires en très légère progression (0,3%) à 24,7 milliards de dollars. Mais les bénéfices sont toujours au plus haut (+7% sur un an) et dépassent les 3 milliards de dollars sur trois mois. Insuffisant pour convaincre la bourse qui s’inquiète notamment des performances de l’activité Hardware avec des revenus issus de la division Systems & Technology en recul de 7% à 3,7 milliards de dollars. Surtout, les ventes de mainframes, étendard d’IBM avec la gamme System z, ont chuté de 25% sans être compensées par les ventes de serveurs x86. Reste que les variations se font sur un trimestre étalon – le 1er de 2011 – particulièrement bon, le recul est donc à relativiser selon les dirigeants de Big blue qui disent l’avoir anticipé. 

Mais l’activité services – au cœur du modèle IBM depuis le tournant des années 2000 – est également à la peine avec une croissance globale de 2% portée par le conseil technologique plutôt que part la pure activité SSII. Seules les ventes de logiciels rassurent réellement pour l’avenir avec un revenu de 5,6 milliards de dollars, en hausse de 5%.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close