La sécurité ne connaît pas la crise

Selon une étude PwC, le marché de la sécurité informatique se porte bien et continue d’attirer les investissements, malgré un climat économique global délétère.

Selon une étude PwC, le marché de la sécurité informatique se porte bien et continue d’attirer les investissements, malgré un climat économique global délétère. De fait, PwC estime que 60 Md$ ont été investis dans le marché de la sécurité informatique en 2011, et que les transactions de type fusion/acquisition y ont progressé de l’ordre de 70 % par rapport à 2010, pour atteindre un montant total de 10,2 Md$ - contre 5,9 Md$.

PwC y voit un lien direct avec la multiplication des cyber-attaques ainsi qu’avec le développement de l’adoption des terminaux mobiles, du Cloud Computing et du Web 2.0.

Pour le cabinet, le montant des investissements dans le marché de la sécurité informatique devrait progresser de 10 % par an au cours des 3 à 5 prochains années. 

Un bémol, toutefois, à l’échelle française : le marché de la sécurité informatique ne pèserait ici que 2,2 Md€, contre 3 Md€ au Royaume-Uni. Mais cet écart serait, selon PwC, lié à une dépense publique qui ne représenterait que 25 % du marché de la sécurité informatique dans l’Hexagone, contre 50 % outre-Manche.

Pour approfondir sur Authentification et signature électronique

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close