Red Hat franchit officiellement la barre du milliard de dollars en 2012

Comme un symbole.

Comme un symbole. Red Hat a officiellement franchi la barre du milliard de dollars de revenus en 2012, a annoncé l’éditeur, devenant ainsi la première société Open Source - reposant sur un modèle Open Source Fremium - à atteindre ce niveau. Sur l’année, le groupe de Raleigh a réalisé un chiffre d’affaires de 1,13 milliard de dollars en hausse de 25%, tiré principalement par des ventes d’abonnement et de support. En progression de 25 % en un an, celles-ci affichent un chiffre d’affaires de 965,6 millions de dollars. Les ventes de formations et de services ont quant à elles progressé de 23,3% à 167,5 millions de dollars.

Pour Jim Whitehurst, président et CEO du groupe, il s'agit évidemment d’une victoire de l’Open Source. Une technologie «choisie par de plus en plus de clients chaque jour pour ré-architecturer l’infrastructure de leurs datacenters pour en améliorer l’efficacité, l’agilité et leur capacité à supporter le cloud», indique-t-il dans un communiqué, se félicitant d’être «le premier pure-player Open Source» à faire partie du cercle fermé des entreprises au milliard de dollars.

Sur l’année, le bénéfice net atteint 146,6 millions de dollars, soit un bond de 36,8 % en un an.

Selon le directeur financier de Red Hat, Charlie Peters, cette bonne santé est également due aux bons résultats du groupe au 4e trimestre, comme une conclusion en ligne avec les performances annuelles du groupe. Au T4, Red Hat a publié un CA de 297 millions de dollars, en hausse de 21%, pour un bénéfice net de 36 millions de dollars (+7,5%).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close