Japon : le constructeur de mémoire Elpida dépose le bilan

Le fabricant japonais de mémoires DRAM Elpida a officiellement annoncé son dépôt de bilan hier lundi 27 janvier, suite à une réunion du Conseil d’administration du groupe.

Le fabricant japonais de mémoires DRAM Elpida a officiellement annoncé son dépôt de bilan hier lundi 27 janvier, suite à une réunion du Conseil d’administration du groupe. Le fabricant, classé 3e au niveau mondial, derrière les Sud-coréens Samsung Electronics et Hynix Semiconductor, a demandé à être placé sous le régime de protection des entreprises après avoir accumulé une dette de quelque 5,5 milliards de dollars (448 milliards de yen) et 5 trimestres consécutifs de pertes.
Le Japonais indique par ailleurs concentrer tous ses efforts à reconstruire et restructurer ses activités.
Selon nos confrères de Bloomberg, Elpida paie ici le prix pour avoir tardé à amorcer une transition vers le marché des smartphones et des tablettes, et est donc frappé de plein fouet par les baisses des ventes de PC. Nos confrères des Echos indiquent également que le groupe avait consenti de lourds investissements dans la construction d’usines pour redresser la barre, mais leur ambition a été freinée, voire stoppée nette, avec les catastrophes naturelles intervenues en 2011 dans l'archipel. Le tremblement de terre et le tsunami qui a suivi a endommagé gravement l’appareil de production.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close