Jerry Yang, cofondateur, quitte Yahoo

Cette fois semble la bonne.

Cette fois semble la bonne. Après avoir plusieurs fois pris du recul – notamment en 2009, lorsqu'il avait quitté son poste de directeur général -, tout en restant proche du groupe qu’il a cofondé dans les années 90, Jerry Yang a fini par quitter Yahoo, abandonnant l'ensemble de ses fonctions au sein du groupe, y compris son mandat d'administrateur.

La promptitude du départ en dit long sur les tensions au sein du portail Internet, qui étudié une éventuelle cession de ses parts dans Alibaba et Yahoo Japon, deux cessions auxquelles Yang est opposé. Depuis deux semaines, le navire Yahoo est barré par un nouveau patron, Scott Thompson, l'ancien patron de Paypal, qui a succédé à Carol Bartz, récemment limogée. Le conseil d'administration est, quant à lui, présidé par Roy Bostok, un ancien dirigeant dans le secteur de a publicité qui est par ailleur vice-président du conseil d'administration de Delta Airlines.

De nombreux actionnaires de référence de Yahoo, dont plusieurs fonds d’investissements demandaient le départ de Yang, toujours opposé à la cession du moindre actif de son groupe. Celui-ci s’était déjà fortement opposé à une partie de son actionnariat en 2008 en faisant échouer un rapprochement avec Microsoft (Yang avait repris le poste de CEO entre 2007 et 2009). Dans un communiqué, Jerry Yang explique que  "le temps est venu pour moi de poursuivre des intérêts hors de Yahoo!".

Selon de nombreux médias américains, cette démission pourrait à court terme en entrainer de nombreuses au sein du management opérationnel du groupe.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close