Navigateurs : IE bientôt sous les 50% de parts de marché ; Chrome progresse toujours

L’année 2012 devrait s’avérer celle des grands chambardements sur le marché des navigateurs web.

L’année 2012 devrait s’avérer celle des grands chambardements sur le marché des navigateurs web. Selon les dernières tendances communiquées par Net Applications sur le mois de décembre, Internet Explorer semble perdre inexorablement des parts de marché. Si le navigateur phare de Microsoft est toujours largement leader, il devrait, dans les mois qui viennent, passer sous la barre symbolique des 50%.

Google Chrome est le principal bénéficiaire de ce recul. Le dernier-né des navigateurs, porté par le n°1 mondial des moteurs de recherche, devrait prochainement s'emparer de la seconde position au détriment de Firefox. Les deux concurrents - et partenaires - comptent chacun plus de 20% de parts de marché. Si à sa sortie, nombre d’observateurs estimaient que Chrome grandirait au détriment de Firefox, ce dernier résiste plutôt bien. Sur l’ensemble de l’année 2011, le navigateur de Mozilla n’a perdu que 0,86% et les gains de Google se sont essentiellement faits au détriment d’Internet Explorer.

Rappelons par ailleurs que pour le cabinet d'analyse StatCounter, Chrome a déjà dépassé Firefox sur le marché mondial des navigateurs, en novembre 2011. A cette date, le navigateur de Mozilla détenait 25,23% du marché, contre 25,69% pour celui de Google.

Pour approfondir sur Internet et outils Web

- ANNONCES GOOGLE

Close