Marché des mobiles : Nokia, n°1 du marché, perd toujours du terrain

Sur un marché mondial des terminaux mobiles en hausse de 5,6% au 3e trimestre, Nokia parvient à conserver sa place de n°1 du secteur, mais doit reculer progressivement face à la montée en puissance de Samsung.

Sur un marché mondial des terminaux mobiles en hausse de 5,6% au 3e trimestre, Nokia parvient à conserver sa place de n°1 du secteur, mais doit reculer progressivement face à la montée en puissance de Samsung. Selon  Gartner, sur les quelque 440,5 millions d'unités (smartphones et téléphones mobiles classiques) vendues dans le monde au cours de la période, le Finlandais en a écoulé 105,35 millions, lui permettant de s'accaparer 23,9% du marché. En baisse toutefois par rapport au 3e trimestre 2010, où le constructeur détenait 28,2% du marché. Une érosion continue - même si le troisième trimestre n'est pas une période propice aux achats, rappelle Gartner - que Nokia compte bien enrayer lors des trimestres prochains, grâce à la sortie de ses premiers terminaux Windows Phone, présentés fin octobre (la gamme Lumia notamment).

Samsung, n°2 mondial avec 78,61 millions d'unités vendues, prend 17,8% du marché et augmente légèrement sa part de marché de 0,6 points en un an. Derrière, l'écart se creuse. LG, 3e, perd 1,8 point en un an, à 4,8% de part de marché. Apple, 4e, s'accapare 3,9% du marché et ZTE, 5e du classement, passe de 1,9% du marché au 3e trimestre 2010, à 3,2% aujourd'hui. RIM, dépassé par ZTE, perd 0,1 point en un an. Notons également le recul de Sony Ericsson (racheté par Sony fin octobre), qui enregistre une perte de 0,6 point en un an.

Côté OS pour smarphone, pas de surprise. Android reste l'OS n°1 du secteur avec 52,5% de parts de marché, contre 25,3% il y a un an. Symbian, s'il occupe toujours la 2e place du classement Gartner,  dégringole de 36,3% de parts de marché au T3 2010 à 16,9% au T3 2011.

IOS fléchit légèrement sur la période à 15% (-1,6 point). Même son de cloche pour RIM qui perd 4,3 points à 11% de parts de marché. Bada, l'OS initié par Samsung, progresse de 1,1 point à 2,2% du marché, alors que Windows Phone accuse une perte de  1,2 point, à 1,5 % de parts de marché.



Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close