Des pirates s’attaquent au monde de la chimie

Selon Symantec, des pirates se sont attaqués, durant l’été, aux systèmes d’information de 29 entreprises chimiques pour tenter d’en dérober des éléments de propriété intellectuelle.

Selon Symantec, des pirates se sont attaqués, durant l’été, aux systèmes d’information de 29 entreprises chimiques pour tenter d’en dérober des éléments de propriété intellectuelle. L’éditeur s’est gardé d’identifier précisément les entreprises visées mais évoque des membres du prestigieux classement Fortune 100, avec d’importantes activités de recherche et développement, notamment pour des matériaux aux applications militaires. 

L’opération, baptisée Nitro par Symantec, n’est pas sans en rappeler d’autres qui ont émaillé le premier semestre 2011 : les attaquants auraient étudié leurs cibles puis identifié des personnes à viser précisément avant de leur adresser des courriels aussi crédibles que possible mais infectés par le cheval de Troie PoisonIvy. Toutefois, ces attaques n’auraient pas été particulièrement sophistiquées, du moins au regard d’opérations à fort retentissement comme l’attaque de RSA. 

Dans son rapport, Symantec fait état de 12 entreprises visées aux Etats-Unis, une en Belgique, 5 au Royaume-Uni, et deux au Danemark, notamment. Sans indiquer précisément si les attaquants sont effectivement parvenus à extraire des données sensibles des systèmes de leurs victimes, Symantec le laisse entendre. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close