Le nombre d’informaticiens au chômage stagne à un niveau qui demeure élevé

Si l’exercice 2011 devrait permettre au secteur IT français d’enregistrer une croissance, cette dernière n’aura pas réellement bénéficié aux informaticiens demandeurs d’emploi.

Si l’exercice 2011 devrait permettre au secteur IT français d’enregistrer une croissance, cette dernière n’aura pas réellement bénéficié aux informaticiens demandeurs d’emploi.

Au mois de septembre leur nombre n’a pas augmenté mais est demeuré au niveau élevé enregistré en août, soit 25 900 demandeurs d’emploi répertoriés dans la catégorie Systèmes d'information et de télécommunication de Pôle emploi.

Sur un mois qui a vu le chômage repartir à la hausse en France, tous secteurs confondus, on peut estimer que les emplois touchant au SI résistent. Mais l'on est cependant loin des annonces multipliées par les SSII, voire l’Apec qui aura recensé tout au long de l’année de forts recrutements dans le secteur. Ces derniers, certainement bien publiés, n’auront finalement pas contribué à retrouver des chiffres plus proches du plein emploi IT et, à moins d’un rebond sur le dernier trimestre, l’année devrait se terminer dans les eaux du mois de janvier dernier, entre 26 000 et 27 000 informaticiens au chômage.  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close