CommTouch craint la constitution d’un très vaste botnet

CommTouch, fournisseur de solutions de protection contre les spams et les logiciels malveillants, s’inquiète.

CommTouch, fournisseur de solutions de protection contre les spams et les logiciels malveillants, s’inquiète. Depuis le mois d’août, il surveille une explosion soudaine du nombre des e-mails comportant, en pièce jointe, des logiciels malveillants. Cela a commencé aux alentours du 9 août, avec, le 8 août, l’envoi de quelque 25 milliards de messages infectieux. Et de faire un parallèle avec une autre explosion, en mars dernier, qui avait conduit à la vaste propagation de variantes du cheval de Troie Bredolab. Lequel a servi de base à la création d’un botnet démantelé en novembre 2010.

Il faut dire que les méthodes utilisées pour les deux attaques sont assez proches : à chaque fois, il s’agit de pseudo-messages de notification d’échec de livraison de colis USPS, UPS ou DHL, ou encore FedEx... 

Selon CommTouch, l’infection s’est propagée mais n’a pas eu de conséquences sur le volume global de pourriels. Le botnet qui serait là en train de se constituer pourrait avoir d’autres fins.

Pour approfondir sur Authentification et signature électronique

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close