IBM crée des puces imitant le fonctionnement du cerveau humain

Les ordinateurs peuvent–ils apprendre comme le cerveau humain ? Pour le savoir, IBM a développé deux prototypes de processeurs dans le cadre de son projet Synapses (Systems of Neuromorphic Adaptive Plastic Scalable Electronics), financé depuis six ans par la DARPA (une agence dépendant du Ministère de la Défense) à hauteur de 41 millions de dollars.

Les ordinateurs peuvent–ils apprendre comme le cerveau humain ? Pour le savoir, IBM a développé deux prototypes de processeurs dans le cadre de son projet Synapses (Systems of Neuromorphic Adaptive Plastic Scalable Electronics), financé depuis six ans par la DARPA (une agence dépendant du Ministère de la Défense) à hauteur de 41 millions de dollars. Ces puces reproduisent le fonctionnement du cerveau où des actions sont décidées avant même que toutes les informations soient analysées, et où les décisions sont prises en fonction de données, initialement non prise en compte par le programme.

Elles reproduisent donc le circuit neuronal d’un cerveau (en ayant pour l’instant 256 « neurones ») et s’appuie sur l’algorithme BlueMatter développé il y a deux ans pour simuler le fonctionnement d’un cerveau. Chaque « neurone » ou cœur de processeur dispose de capacités de calcul, de mémoire et de communication directement intégrées. Pour l’instant, ces puces ne sont qu’à l’état de prototypes, il faudra attendre encore au moins 10 ans pour qu’un usage commercial en soit fait. 

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close