Le W3C donne du poids aux développeurs et aux besoins métiers

Tout à sa stratégie de rapprocher les standard Web des problématiques des développeurs, le W3C, l'organisme de standardisation du Web, a décidé d'ouvrir un peu plus son modèle aux participants extérieurs.

L'organisme annonce la création de Community Group, une plate-forme d'échange qui fournit aux développeurs un espace de travail au sein du consortium afin de collaborer et de participer à l'élaboration des précieuses spécifications, développées dans les groupes de travail. Et ce, sans droit d'entrée ni cotisation. Les développeurs peuvent y soumettre leurs spécifications, leurs développements, échanger entre eux, créer des outils de tests, et être mis en relation avec les équipes du W3C.

Autre évolution du consortium, la création de la plate-forme Business Group qui vise, quant à elle, à adresser le développement de spécifications liées à des problématiques métiers. Il s'agit donc d'adopter une approche verticale en se faisant l'écho des besoins du marché ou d'une industrie pour, au final, avoir la possibilité de les fondre dans les futurs standards. Le W3C indique qu'un premier Business Group adresse les besoins de l'industrie pétrolière, notamment. Un droit d'entrée est demandé, sauf pour les membres existants du consortium.

En décembre 2009, le W3C avait obtenu un financement de quelque 2,5 millions de dollars de l'Isoc (Internet Society) qui, à l'époque, devait être utilisé pour se rapprocher des développeurs et des communautés.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close