Le W3C travaille à standardiser la traduction des contenus Web

Nouvelle étape dans l’internationalisation des contenus Web.

Nouvelle étape dans l’internationalisation des contenus Web. Le W3C annonce la création d’un groupe de travail dont la mission sera de travailler à des méthodes normalisées de traduction automatiques ou manuelles, et d’adaptation de contenu aux exigences locales (localisation). Le MultilingualWeb–LT (Language Technology) Working Group, qui intègre les activités d’internationalisation du consortium, devra alors développer «des métadonnées liées aux technologies de langages multilingues et aux opérations de localisation», indique le W3C, sur son site.

Ces standards s’inscrivent en ligne droite des développements de HTML5 et de la plate-forme Web qui «doit prendre en charge la distribution de contenu en plusieurs langues, ainsi que faciliter la création et le maintien des traductions», explique le consortium.

Selon le W3C, «les barrières à la distribution de contenu dans plus d'une langue se traduisent par la perte de marchés», rappelant que le multilingue constitue un enjeu économique pour les entreprises.

Le groupe de travail réunira des producteurs de contenu, des entreprises de localisation, des experts en technologie du langage, des fournisseurs de technologies et des utilisateurs. De éditeurs de navigateurs, très bien représentés au W3C, y participeront également.

Le consortium entend également collaborer avec d’autres organismes tels que l’Etsi ou l’ISO.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close