Gérard Huet reçoit le Grand Prix Inria 2011

Pour leur première édition, les prix Inria, remis le 7 juillet dernier, ont mis à l'honneur Gérard Huet, directeur de recherche INRIA et responsable de l’équipe Sanskrit qui s'est vu remettre le Grand Prix de l'Institut national de recherche en informatique et en automatique.

Pour leur première édition, les prix Inria, remis le 7 juillet dernier, ont mis à l'honneur Gérard Huet, directeur de recherche INRIA et responsable de l’équipe Sanskrit qui s'est vu remettre le Grand Prix de l'Institut national de recherche en informatique et en automatique. Ce prix récompense " un scientifique ayant contribué de manière exceptionnelle au champ des sciences informatiques et mathématiques", souligne l'institut dans un communiqué de presse.

Gérard Huet, membre de l’Académie des sciences depuis 2002 et lauréat du prix 2009 EATCS (European Association for Theoretical Computer Science),  est notamment reconnu pour avoir "conduit des recherches en logique, en programmation et a notamment participé à la mise au point du langage Caml - un langage conçu pour garantir la sûreté et la fiabilité des programmes - et de l’assistant de preuve Coq". Certains de ses travaux autour de la sécurité et de la fiabilité ont notamment trouvé un terrain d'applications dans le transport aérien et les protocoles réseaux?.?"

Les Prix INRIA ont pour vocation de reconnaître et de distinguer des chercheurs en sciences informatiques et mathématiques, auteurs de contributions scientifiques majeures ou porteurs de projets de transfert emblématiques dans ces jeunes disciplines", explique l'Institut de recherche.??? 

Palmarès des Prix Inria 2011.

Grand prix Inria : Gérard Huet ;

• Prix de l’innovation INRIA - Dassault Systèmes : Stéphane Donikian de la société Golaem (développe une solution qui permet de modéliser et de simuler le comportement humain individuel et collectif dans des univers 3D) ;

• Prix INRIA Jeune chercheur : Bruno Lévy, directeur de recherche INRIA, responsable de l’équipe-projet Alice au centre INRIA de Nancy Grand Est (spécialiste des algorithmes favorisant la représentation 3D) ;

• Prix du soutien à la recherche et à l’innovation : Julien Wintz, ingénieur du centre INRIA Sophia Antipolis Méditerranée (développement de la plate-forme DTK - création et manipulation de données abstraites).

• Le Prix du service de support à la recherche : décerné au groupe de travail en charge de la révision des procédures de gestion (qui a permis la certification des comptes de l'Institut en 2011).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close