Apple abandonnerait-il Samsung pour TMSC ?

Apple confierait-il la fabrication de ses processeurs équipant les iPhone, iPad et autres iPod touch, à TMSC aux dépens de Samsung ? C’est ce que laisse entendre l’analyste Dan Heyler de Merill Lynch dans un entretien accordé au magazine chinois Commercial Times.

Apple confierait-il la fabrication de ses processeurs équipant les iPhone, iPad et autres iPod touch, à TMSC aux dépens de Samsung ? C’est ce que laisse entendre l’analyste Dan Heyler de Merill Lynch dans un entretien accordé au magazine chinois Commercial Times. Le fondeur taïwanais devrait ainsi réaliser les prochains processeurs A6 gravés à 28 nanomètres qui équiperont les appareils d’Apple en 2012.

Ce revirement s’explique d’une part, par la bataille judiciaire en cours entre Samsung et Apple, sur la similarité du design de certains de leurs produits phares (pour mémoire l’aspect étrangement semblable entre la Galaxy Tabs de Samsung et son système d’exploitation, avec l’iPad d’Apple), et d’autre part, par une décision purement technique. En effet, cette migration avait déjà été envisagée pour la génération de puces précédentes, les Cortex A5, mais le fondeur coréen avait conservé la production de ses puces gravées à 45 nanomètres. Outre TMSC, la rumeur prévoit déjà un autre fondeur pour les prochains processeurs à 22 nanomètres : Intel, à condition que celui-ci accepte de porter une architecture ARM sur ses processeurs Tri-Gate.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close