Le prochain iPad sera doté de processeurs TSMC à la place de puces Samsung

Si l’on en croit la presse taiwanaise, Apple aurait signé un contrat avec TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company) pour la fourniture des processeurs A6X qui équipent l’iPad.

Si l’on en croit la presse taiwanaise, Apple aurait signé un contrat avec TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company) pour la fourniture des processeurs A6X qui équipent l’iPad. Ces derniers étaient fabriqués jusqu’à présent par Samsung. Introduit sur le marché au mois d’octobre dernier, le nouveau SoC devrait désormais bénéficier d’une gravure en 28nm, la version actuelle étant gravée quant à elle en 32 nm. D’autres fondeurs pourraient eux aussi être associés à la fabrication, le but d’Apple étant de rompre ses liens avec son sous-traitant coréen et ennemi intime. Selon Digitimes, il ne s’agirait pas forcément d’une mauvaise nouvelle pour ce dernier qui pourrait ainsi bénéficier de nouvelles capacités de production pour ses propres terminaux mobiles, notamment les Galaxy S3, S2 et Note 2. Selon le site d’informations technologiques taiwanais, Samsung aurait écoulé entre 40 et 50 millions d’unités de machines équipées de ses propres processeurs en 2012. La rupture du contrat avec la firme de Cupertino lui permettrait de porter sa production à 105 millions d’unités en 2013 et à 185 millions d’unités en 2014.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close