Le Pentagone réserve sa bande passante à la gestion de la crise japonaise

Depuis le début de la semaine, le Pentagone – ministère américain de la Défense – inaugure une nouvelle politique en matière d’accès Internet en interdisant à ses employés l’accès à des sites particulièrement gourmands en bande passante.

Depuis le début de la semaine, le Pentagone – ministère américain de la Défense – inaugure une nouvelle politique en matière d’accès Internet en interdisant à ses employés l’accès à des sites particulièrement gourmands en bande passante. Officiellement, il s’agit d’une mesure temporaire visant à s'assurer que la bande passante sera disponible pour les opérations de l'armée américaine qui aide les autorités japonaises en proie à une catastrophe sans précédent alliant séisme, tsunami et risque nucléaire.

Lorsqu’un employé du Pentagone tente d’accéder à une quinzaine de sites de type YouTube, eBay ou MySpace, un message « site bloqué » apparait.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close