Résultats : CS va mieux, mais prévoit une restructuration

Exercice difficile pour CS qui a vu son activité chuter de 6% à 193,2 millions d’euros en 2010. Après un début d'année catastrophique, la SSII a toutefois  terminé l'année sur les chapeaux de roues avec un second semestre en net hausse conclu par un 4ème trimestre qui a vu le chiffre d’affaires de l’ex Compagnie des Signaux croitre de 10,2% à 54,6 millions d’euros.

Exercice difficile pour CS qui a vu son activité chuter de 6% à 193,2 millions d’euros en 2010. Après un début d'année catastrophique, la SSII a toutefois  terminé l'année sur les chapeaux de roues avec un second semestre en net hausse conclu par un 4ème trimestre qui a vu le chiffre d’affaires de l’ex Compagnie des Signaux croitre de 10,2% à 54,6 millions d’euros. Autre bonne nouvelle, à fin décembre 2010 le carnet de commande s’établissait à 16,2 mois de chiffre d’affaires.

Du côté des activités de Défense, Espace et Sécurité, le rebond attendu est enfin venu. CS insiste notamment sur le gain de l’appel d’offre concernant la mise en place des 200 000 cartes d’identité professionnelles des agents du ministère de l’intérieur.

Le redressement du groupe semble donc en bonne voie mais la recherche d’une rentabilité accrue pourrait encore être payé au prix fort par les salariés. Ceux-ci sont encore au nombre de 2090 au 31 décembre dernier (pour un taux d’activité de 81,6% en léger progrès par rapport à 2009). Mais ils devraient se voir présenter un projet de « plan de restructuration visant à améliorer de 4 points la rentabilité opérationnelle de CS par la réduction des frais généraux, l’ajustement des effectifs indirects et de l’Activité Défense, Espace & Sécurité ». En clair, une centaine de postes seraient menacés.

Pour approfondir sur SSII

- ANNONCES GOOGLE

Close