Sopra Steria : + 2,4% au premier trimestre 2015

La SSII affiche un chiffre d’affaires de 872 millions d’euros sur les trois premiers mois de l’année.

Les premiers chiffres post-fusion. Pour son premier trimestre 2015, le groupe Sopra Steria, nouvelle entité créée à la suite de la fusion des deux SSII à la rentrée 2014 a publié un chiffre d’affaires de 872 millions d’euros, en hausse de 143% sur la période. Des résultats qui bénéficient des activités de Steria et de HR Access Services. A périmètre constant, la SSII affiche une croissance organique de 2,4% sur les trois premiers mois de l’année.

Post-fusion, Sopra Steria tire l’essentiel de ses revenus en France, avec un CA de 333,3 millions d’euros, pour une croissance organique de 1,2%. Le groupe note d’ailleurs des « signes d’amélioration » dans l’Hexagone. Sur la période, l’activité Conseil et Intégration, gros de l’activité pour la SSII, croît de 2,2% pour atteindre 281,3 millions d’euros. « L’entité a fait preuve d’un bon dynamisme et a bénéficié des premiers effets commerciaux de la fusion entre Sopra et Steria qui renforce significativement l’éligibilité du nouvel ensemble chez les grands clients », explique la SSII dans un communiqué. La SSII cite par exemple un contrat signé dans le secteur de l’aéronautique et la Défense – la SSII refond le système logistique de l’OTAN, ainsi que celui signé avec la DGA pour le développement de Source Solde, le successeur du très controversé logiciel Louvois, moteur de calcul des soldes des militaires en France.

En revanche, la branche Infrastructure & Security Services (I2S) souffre encore de la décroissance des activités Infrastructure en chute de 4,1% en organique (52 millions d’euros) sur la période. Sopra Steria évoque toutefois, confiant, une hausse significative des commandes des commandes dans la cybersécurité, son autre branche, sur les premiers mois de 2015.

Si au Royaume-Uni, la croissance organique reste stable (+1,5%), la SSII fait état d’une hausse de 2,4 % dans sa zone Autre Europe, à 169,9 millions d’euros. Si en Allemagne, la situation reste compliquée, Sopra Steria évoque le dynamisme de l’Espagne et de l’Italie, qui ont connu une croissance à deux chiffres.

Terminons enfin par deux chiffres intéressants : les activités Sopra Banking Software affichent une croissance organique de 7,6% à 69 millions d’euros, et la ligne Autres Solutions profitent des activités HR Access avec un CA de 48,2 millions d’euros, en hausse de 8% (en organique).

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close