Open Source : Mandriva rejoint l’OIN

L’éditeur Linux français Mandriva a décidé de rejoindre l’Open Invention Network (OIN), un fonds de propriétés intellectuelles qui s’est fixé pour mission de tenir à disposition des brevets auprès de la communauté Open Source afin de les protéger contre toutes attaques anti-copyright.

L’éditeur Linux français Mandriva a décidé de rejoindre l’Open Invention Network (OIN), un fonds de propriétés intellectuelles qui s’est fixé pour mission de tenir à disposition des brevets auprès de la communauté Open Source afin de les protéger contre toutes attaques anti-copyright. L’OIN achète ainsi un certains nombres de brevets qu’il remet à ses membres, aujourd’hui au nombre de 200, qui s’engagent à ne pas se poursuivre.

L’OIN s’était notamment distingué en soutenant le spécialiste du GPS, TomTom, dans son procès contre Microsoft en mars 2009. Redmond accusait à l’époque TomTom d’avoir violé le copyright de son système de fichier FAT.

Dans un communiqué, Mandriva explique qu’à travers cet engagement, “Mandriva affirme son soutien continu à l'Open Source”. Rappelons que le groupe a traversé une forte tourmente l’été dernier. L’éditeur a été repêché in extremis par des  investisseurs russes, qui lui prédisent désormais un avenir meilleur sur les postes de Moscou, notamment.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close