Yahoo licencie encore, Google recrute massivement

Yahoo a beau afficher un bénéfice net pour son quatrième trimestre, le portail entend contiuer à tailler dans ses effectifs.

Yahoo a beau afficher un bénéfice net pour son quatrième trimestre, le portail entend contiuer à tailler dans ses effectifs. Le groupe prévoit ainsi de supprimer 1% de son effectif mondial (entre 100 et 150 personnes), qui s’ajouteront à la précédente charrette annoncée en décembre, portant sur 4% des effectifs (soit 600 personnes). Ces suppressions porteront sur les services marketing.

Ces licenciements s’inscrivent dans un plan de rationalisation entrepris par le groupe afin d’aligner ses effectifs sur les activités de l’entreprise. Yahoo a dégagé  un bénéfice net de 312 millions de dollars pour son quatrième trimestre, contre 153 millions un an auparavant. Le chiffre d’affaires, en revanche, chute de 12 % d’une année sur l’autre, à 1,5 milliard de dollars. Yahoo évoque notamment le partage des revenus lié à l’accord passé avec Microsoft sur le Search, pour expliquer cette baisse.

Dans le même temps, son archi-rival sur le segment de la recherche en ligne, Google annonce une importante vague de recrutements dans le monde, qui devrait déboucher sur l’embauche de quelque 6 200 employés en 2011. Un plan de recrutement qualifié par le groupe du plus important de son histoire et qui devrait porter l’effectif total de Google à 30 000 personnes dans le monde, dès 2012.


Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close