Avec Mandriva 2010.2, Mandriva rappelle que les développements continuent

L’éditeur Linux Mandriva profite de ce début d’année 2011 pour mettre à jour deux produits phare de son portefeuille technologique, Mandriva 2010.2 et Pulse 2.0 dans sa version 1.3.0. Les développements continuent pendant les travaux de restructuration.

Tout à sa stratégie de rappeler que les développements vont bon train en pleine restructuration, Mandriva, éditeur de distribution Linux, a annoncé en moins de 3 jours, deux mises à jour de ses produits clé.
Il a ainsi publié la dernière mouture de Mandriva Linux 2010 (la version 2010.2), son vaisseau amiral, et “le premier produit issu de la nouvelle stratégie produits chez Mandriva”, insiste-t-il dans un communiqué de presse. Rappelant le douloureux épisode de la réorganisation qui a secoué le groupe l’été dernier.

En mai dernier, des fuites sur le forum de l’éditeur avaient révélé que le groupe négociait une revente, face à une situation financière difficile à ramener au vert, et sous la menace d’une liquidation judiciaire. Plusieurs semaines après, Arnaud Laprévote, fraichement nommé CEO de l’éditeur, confirmait au MagIT que Mandriva avait été sauvé de la noyade par des investisseurs, dont l’identité avait été tu. A la rentrée, l’éditeur avait finalement exposé sa nouvelle stratégie et révélé le nom de ses nouveaux actionnaires, de nationalité russe. Entre temps, la communauté d’utilisateurs, - sous l’impulsion des ex-employés de la filiale Edge-IT de Mandriva -  inquiète quant au sort de son OS fétiche, avaient de son côté décidé de créer un projet dérivé de la distribution, baptisé Mageia. Objectif : reprendre en main les développement et garantir une certaine pérénité à l’OS, alors que la récapitalisation du groupe ne les avaient pas convaincu.

C’est donc après cet épisode tumultueux que Mandriva dégaine cette version 2010.2, symbolisant le renouveau du groupe. Une version qu’Arnaud Laprévote tient par ailleurs à inscrire dans “la continuité des versions précédentes”, mais enrichie de “quelques 5 000 paquets mis à jour ou renouvelés”. On y retrouve également la technologie de “Smart Desktop”, inaugurée avec la version 2010 de Mandriva en novembre 2009 et qui dévoile certaines briques du projet de desktop sémantique Nepomuk.

L’éditeur Linux a également annoncé la sortie de la version 1.3.0 de Pulse 2, son outil de gestion de parcs.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close