Broadcom rejoint la Linux Foundation

Promet de faire plus pour publier le code source des pilotes de ses solutions de communication sans-fil (2G, 3G, Wi-Fi...)

Le spécialistes des composants réseaux et des technologies de communication sans-fil Broadcom poursuit son avancée vers l’Open Source et va rejoindre la Linux Foundation, donnant ainsi un signal clair au marché qu’il entend désormais composer avec la communauté  en charge du développement du noyau Linux.

Pour la communauté, ce ralliement marque l’arrivée d’un allié de poids dans la fondation, au niveau des composants réseaux. Si ses composants sont largement utilisés dans le monde de la mobilité, Broadcom restait un des seuls constructeurs à ne pas proposer le code source de ces pilotes pour Linux, notamment au niveau des composants WiFi.
Le constructeur avait toutefois fait un premier pas en septembre dernier en publiant le code source de plusieurs pilotes pour ses composants Wi-Fi, une décision bien accueillie à l'époque - d'autant que ce code a depuis été intégré dans le noyau Linux et amélioré. L'arrivée de Broadcom au sein de la Linux Foundation scelle donc ces efforts dans le marbre et devrait lui permettre de travailler plus étroitement avec les développeurs du noyau, au sein du Collaboration Summit de la Linux Foundation.

Dans un communiqué, la fondation indique que Broadcom poursuivra ainsi des travaux avec le Linux Driver Project. Michael Hurlston, vice président et directeur général des activités WLAN du groupe, y explique également que sa décision a été motivée par “une base d’utilisateurs Linux de ses composants grandissante” ainsi que par un positionnement de plus en plus affirmé de Linux dans la sphère des technologies mobiles et des équipements communicants.

Poussé par Android, notamment, Linux est devenu un OS clé sur le segment de la mobilité. En juin 2010, la Linux Foundation a accueilli notamment l’Open Source Automation Development Lab (OSADL), l’organisation en charge de coordonner les développements de projets Open Source dans l’industrie de l’automatisme. Fin octobre le Consumer Electronics Linux Forum (CELF) décidait de fusionner ses activités avec la fondation.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close