Le ministère de l’Agriculture US place sa messagerie sur le Cloud Microsoft

L'administration va remplacer 21 systèmes différents par BPOS pour ses 120000 utilisateurs.

Le ministère de l’Agriculture américain a annoncé son intention de migrer l’ensemble de ses outils de messagerie, de communication et de travail collaboratif sur les solutions de Cloud de Microsoft.

Le projet prévoit ainsi la bascule des quelque 120 000 employés de l’administration, qui utilisaient des applications on-premise, vers Microsoft Exchange Online pour prendre en charge les fonctions de messagerie et d’agenda, SharePoint Online pour le partage de documents et le travail collaboratif, Office Communications Online pour la messagerie instantanée et enfin Office Live Meeting pour tout ce qui est lié à la conférence Web.

Dans un communiqué, Chris Smith, le CIO du ministère explique l’ampleur du projet et sa complexité en rappelant notamment que l’administration est équipée actuellement de 21 solutions de messageries et de travail collaboratif différentes, le tout distribué dans plus de 5 000 bureaux à travers le pays. L’objectif, commente-t-il dans ce même communiqué, est de consolider et de rationaliser cette infrastructure très ramifiée. Une version optimisée des Online Services, répondant notamment aux exigences de sécurité, sera déployée dans l’Administration, ajoute-t-il.

Cette migration vers le Cloud d’une administration clé du gouvernement américain s’inscrit dans une stratégie globale conduite par les équipes d’Obama et par l'administration US, dont le but premier est de rationaliser les coûts et de mutualiser les infrastructures gouvernementales. Les Etats du Minnesota et de Californie ont décidé d’embrasser le nuage tout comme la ville de New York. Le ministère de l’Intérieur américain est actuellement en train de revoir son dossier d’appel d’offres après que Google a semé la zizanie.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close