Yahoo rétrécit encore, sacrifie Altavista et pourrait également éteindre Delicious

Dans un dernier effort pour se recentrer sur son activité de portail, Yahoo a laissé filtré tout au long de la semaine des informations sur les mois à venir.

Dans un dernier effort pour se recentrer sur son activité de portail, Yahoo a laissé filtré tout au long de la semaine des informations sur les mois à venir. Quelque 600 salariés – 4% des effectifs du groupe historique de la première vague d’outils internet – quitteront le portail qui s’ajoute au plus de 2000 postes déjà supprimés en 2008, au temps des premiers tourments.

Par ailleurs nombre de services de Yahoo devraient disparaître. Parmi ces derniers, on dénombre des noms prestigieux qui auront marqué la courte vie du Web. Notons notamment le moteur de recherche Altavista – écrasé par l’arrivée de Google mais très populaire dans les années 90 – Yahoo Buzz, un pur produit maison qui permet de partager des contenus par popularité, et enfin – selon la rumeur - Delicious, service de favoris en ligne, l’une des premières applications web 2.0 et collaboratives, écrasée par Facebook et surtout Twitter.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close