L'état du monde IT : Yahoo, victime du web 2.0 et de la guerre Google / Microsoft

Janvier aura été le seul mois paisible de l'année pour Yahoo. Dès février, la vie du portail est devenue particulièrement tumultueuse. Assauts répétés de Microsoft, résistance farouche de Jerry Yang, proposition de service équivoque de Google, montée en puissance d’actionnaires mécontents… Finalement Yahoo termine l’année seul, mais surtout très isolé. Et Jerry yang est passé par dessus bord.

Contre toute attente, Yahoo aura fini l’année en solitaire mais très amoindri. En mal de stratégie depuis de nombreuses années, la société dirigée jusqu’à il y a peu par Jerry Yang - son fondateur - aura connu un exercice difficile. Incapable de voir venir la vague 2.0, l’une des marques phares de la première génération du Web est en perte de vitesse et n’a pas cru bon de devoir s’appuyer sur un puissant soupirant.

yahoo crosoft 221208

Microsoft en chevalier pas si noir

Dès le mois de février, Microsoft a pourtant fait un effort conséquent pour séduire le portail, mais les préventions anti-Redmond de Yang ont fait capoter toutes les discussions. Bien que puissant, Microsoft s'est pourtant montré très patient tant il est vrai que récupérer un pur acteur d’Internet lui aurait sans doute fait gagner un temps précieux au moment où il est plus que temps pour l'éditeur de combler son retard sur le Web.

L’heure de la suspicion pour Google

Mais Yang n’a rien voulu savoir et a préféré se jeter dans les bras – accueillants – de Google. La ficelle était un peu grosse pour des autorités antitrust aux aguets. D’autant plus que tout le secteur commence à s’inquiéter de l’omnipotence du moteur. Ce dernier est leader dans la recherche, mais également dans la monétisation d’audience via sa régie. Il souhaite jouer les premiers rôle dans les applications bureautique en mode Saas, en direct ou via des partenariats. Et s’est entiché de services videos – via YouTube – et de plate-forme mobile – avec Androïd. Trop c’est trop, semblent désormais penser les autorités antitrust américaines. Ces dernières auraient sans doute tranché contre un accord Yahoo / Google qui aurait mis à mal la concurrence dans la recherche en ligne et trusté une part de roi du gâteau publicitaire attenant. Google a préféré renoncé, laissant Yahoo et Yang au milieu du guet.

Yahoo, de la fuite des cerveaux au dépeçage ?

Sous surveillance depuis la dernière assemblée générale, Jerry le teigneux a très vite senti le vent du boulet et a dû se résoudre à la démission. Sous l’influence du raider Carl Icahn - monté au capital du portail -, le conseil d’administration est à ce jour toujours à la recherche d’un nouveau patron. Ce dernier aura du mal à relancer la machine. Surtout que Microsoft s’emploie à souffler sur les braises, recrutant les têtes pensantes du portail pour mieux pousser ses propres développements. En attendant de récupérer plus tard et à vil prix les morceaux qu’il s’était proposé de payer très cher en février dernier. Une crise plus tard, Yahoo ne vaut plus grand chose et un dépeçage est à prévoir. Il pourrait bien avoir lieu en 2009.

Tout le feuilleton en une vingtaine d’articles publiés sur LeMagIT :

Février 2008 : Microsoft tente de nouveau de se payer Yahoo

Février 2008 : Microsoft/Yahoo, le petit jeu du chat et de la souris

Avril 2008 : Yahoo / Microsoft, comment tout un pan du Web se joue au poker menteur

Avril 2008 : Bataille au sommet sur le Web, cinq acteurs pour cinq stratégies


Mai 2008 : Microsoft/Yahoo : Ballmer renonce, Google vainqueur

Mai 2008 : Microsoft revient plus tendrement à l’assaut de Yahoo


Juin 2008 : Google s’incruste chez Yahoo

Juin 2008 : Yahoo : Icahn veut virer Jerry Yang et rappeler Microsoft

Juillet 2008 : Yahoo, Microsoft pressant et de nouveau éconduit

Juillet 2008 : Yahoo : Mariage arrangé entre Yang et Icahn

Août 2008 : Carl Icahn pousse ses pions chez Yahoo

Septembre 2008 : Bruxelles enquête aussi sur l’accord Google / Yahoo

Septembre 2008 : Pour l’antitrust, Google est mûr pour remplacer Microsoft au banc des accusés

Octobre 2008 : Google renonce à son accord avec Yahoo

Novembre 2008 : Yang propose Yahoo à Microsoft sur un plateau d’argent !

Novembre 2008 : Yahoo : Jerry Yang contraint à la démission

Novembre 2008 : Ballmer, ouvert sur un partenariat, exclut un rachat de Yahoo

Novembre 2008 : Microsoft siphonne Yahoo Search en recrutant Sean Suchter

Décembre 2008 : Microsoft recrute encore un ex-Yahoo

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close