Le ministre de la Culture veut un accord-cadre entre Google et les éditeurs français

Dans un entretien donné ce week-end au Journal du Dimanche, le ministre de Culture Frédéric Mitterrand a expliqué qu’il souhaitait qu’un “accord-cadre” entre “tous les ayant-droits français” et Google soit signé. Le ministre réagit suite à un protocole d’accord signé le 18 novembre entre le groupe américain et Hachette portant sur la numérisation et l’exploitation par Google des oeuvres françaises épuisées de l’éditeur.

Dans un entretien donné ce week-end au Journal du Dimanche, le ministre de Culture Frédéric Mitterrand a expliqué qu’il souhaitait qu’un “accord-cadre” entre “tous les ayant-droits français” et Google soit signé.

Le ministre réagit suite à un protocole d’accord signé le 18 novembre entre le groupe américain et Hachette portant sur la numérisation et l’exploitation par Google des oeuvres françaises épuisées de l’éditeur. En s’alliant ainsi, Hachette désunit le front de résistance anti-Google qui s’était créé chez les éditeurs en France.

Dans cet entretien, le ministre explique que le présent accord représente une ”inflexion” de Google, mais “qu’il faut aller plus loin et rester maître du jeu pour protéger notre filière”. Il indique également que cette alliance constitue un point de départ vers la création d’un accord-cadre valable pour tous les professionnels ;  accord qu’il entend formaliser en 2011.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close