Daniel Chaffraix - ex-patron – quitte dans la discrétion IBM France

Daniel Chaffraix, à la tête d’IBM France entre 2007 et 2009 et depuis en charge du contrat avec la SNCF a quitté le groupe.

Daniel Chaffraix, à la tête d’IBM France entre 2007 et 2009 et depuis en charge du contrat avec la SNCF a quitté le groupe. A priori son départ aurait eu lieu fin septembre dans la discrétion. Après 27 ans passé chez Big blue, l’ancien patron quitte donc le groupe sur un succès commercial d’envergure puisqu’il avait été à la manœuvre lors de la signature d’un contrat global monstre avec la SNCF. Depuis, il s’occupait de la coentreprise (NoviaServ) montée pour réaliser le contrat tout en sachant qu’il n’avait pas grand chose à en attendre dans la mesure où le président exécutif de la co-entreprise, appelé à gérer de façon exclusive l'applicatif du grand compte, devait être nommé par la SNCF. C’est chose faite depuis juillet et la prise de fonction de Michel Baudry, DSI de la SNCF.
De sources syndicales la nomination de Daniel Chaffraix pour diriger le projet et l’arrivée d’Alain Benichou pour le remplacer à la tête de la filiale avait tout d’une mise à l’écart.  
Néanmoins, Jean-Michel Daire, délégué syndical CFDT IBM, déplore que « l'hémorragie au sommet se poursuit au cours de ces années où les effectifs de la filiale française de "Big Blue" maigrissent à vue d'oeil, et où les salariés ont de plus en plus de mal à y vivre et travailler (stress, salaires bloqués, surcharges de travail, et aucune vision de la stratégie à moyen et long terme). Il y a eu des départs marquants vers HP, NextiraOne, SAP, ce qui est très problématique vu la connaissance des stratégies d'IBM par ces dirigeants passés à la concurrence. » Selon lui, Daniel Chaffraix pourrait rapidement rallier Capgemini, l’un des principaux intervenants auprès de NoviaServ.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close