Rétabli, Accenture se montre confiant pour 2011

Deux trimestres tout gris et deux trimestres pour rebondir.

Deux trimestres tout gris et deux trimestres pour rebondir. L'année fiscale d'Accenture est clairement coupée en deux. Bénéficiant d'effets de base favorables, Accenture publie de bons résultats pour son quatrième trimestre fiscal (clos le 31 août), accentuant le redressement observé lors des trois mois précédents. A 5,42 Md$, le chiffre d'affaires progresse de 5 % en dollars (et de 8 % en monnaies locales). La marge opérationnelle atteint 13,2 %.

Comme au trimestre précédent, le rétablissement de la SSII américaine s'explique par le rebond des activités cycliques (conseil et intégration) qui progressent de 6 % en dollars. La croissance de l'outsourcing est plus modeste (4 %). Plus satisfaisant encore pour la SSII : tous les secteurs d'activité (communications et high-tech, utilities, mais surtout industrie et finance) repartent en croissance. Seule l'activité dans le secteur public est en berne, mais celle-ci avait sauvé la SSII de la débâcle au plus fort de la crise.

Sur l'année fiscale dans son ensemble, la SSII américaine engrange 21,55 Md$, soit le même niveau en dollars qu'un an plus tôt (mais une décroissance de 2 % en monnaies locales). Sur l'année, la marge opérationnelle s'affiche à 13,5 %. Le bénéfice net dépasse 2 Md$.

Pour sa nouvelle année fiscale (septembre 2010 - août 2011), Accenture (plus de 200 000 employés dans le monde) s'attend à une croissance de son activité comprise entre 7 et 10 % (en monnaies locales).

En complément :

- Le printemps reverdit les SSII : ciel de traîne pour les grands noms des services

- Le printemps reverdit les SSII : les poids moyens déjà en ordre de bataille

Pour approfondir sur SSII

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close