Résultats : Devoteam retrouve sa stabilité

Comme ses homologues, la SSII Devoteam (4 500 personnes) est sortie de la spirale de la décroissance au premier semestre 2010. Après trois premiers mois de l'année encore hésitants, le groupe a vu son activité progresser de 9 % au cours du printemps, une progression il est vrai dopée par les rachats de la SSII allemande Danet et des activités de Tieto en France.

Comme ses homologues, la SSII Devoteam (4 500 personnes) est sortie de la spirale de la décroissance au premier semestre 2010. Après trois premiers mois de l'année encore hésitants, le groupe a vu son activité progresser de 9 % au cours du printemps, une progression il est vrai dopée par les rachats de la SSII allemande Danet et des activités de Tieto en France.

Sur le semestre, le chiffre d'affaires s'établit à 240,2 M€, en croissance de 5 %, mais stable à périmètre constant. La marge, elle, abandonne 0,3 point, à 5,4 %, un tassement que Devoteam explique par la hausse des coûts de sous-traitance et ses investissements commerciaux. Le résultat net, en croissance, atteint 7,3 M€.

Portées par les effets de change et l'acquisition de Danet, les activités à l'international bondissent de près de 10 % et représentent désormais 54 % du total. L'intégration de Tieto dans le groupe permet à Devoteam d'afficher une stabilité en France sur le semestre.

Pour l'année, la SSII prévoit désormais de réaliser un chiffre d'affaires compris entre 485 et 490 M€, soit sensiblement plus que ses estimations précédentes. Devoteam signale qu'il est désormais en possession de 46,7 % du capital de la SSII polonaise Wola Info, sur lequel il a lancé une OPA en mai dernier.

En complément :

- Résultats : Devoteam en croissance... mais grâce à ses emplettes

- SSII : Devoteam va se renforcer en Pologne

- Résultats : Devoteam stable en 2009.... grâce aux acquisitions

- Acquisition : Devoteam se renforce en Allemagne

Pour approfondir sur SSII

- ANNONCES GOOGLE

Close