Devoteam mise sur l’intégration des services Google Entreprise

Devoteam vient de faire une entrée en force sur le marché de l'intégration des services Google Entreprise en rachetant gPartner et Progis, deux partenaires historiques de Google.

Dans le cadre de son programme de ré-organisation visant à aligner ses activités sur la transformation IT des entreprises, Devoteam a annoncé une offensive sur le marché des services cloud : à la clé, le rachat de gPartner et Progis, deux spécialistes de l’intégration des services de Google Entreprise qui viendront étoffer l’entité  Devoteam Cloud Services. Une entité nouvellement créée, qui a pour ambition de peser pour quelque 20 % du chiffre d’affaires de la SSII.  La SSII a également annoncé porter sa participation à 54,1% dans la société Axance, spécialisée dans le design de nouveaux services mobiles.

Le cloud et la mobilité forment pour la SSII deux axes fort de développement, qui devraient contribuer à relancer la société en perte de vitesse, et en plein réalignement de ses activités. Au premier semestre 2014, Devoteam a publié un CA de 216,2 millions d’euros en légère progression de 0,3% (à périmètre et taux de change comparables) en un an. Mais la société peine encore à trouver son rythme en matière de rentabilité. Au premier semestre 2014, le résultat net a plongé de 64% à 2,6 millions d’euros. Un résultat qui incluait « d’importantes plus-values de cession. Hors plus-values, le résultat net du premier semestre s’améliore fortement par rapport au premier semestre 2013 », précise toutefois la SSII.

« Après une année 2013 de profonde transformation, le groupe affiche un premier semestre 2014 en ligne avec son objectif de croissance de la profitabilité », tient à ajouter Devoteam dans un communiqué.

C’est dans ce contexte de transformation que s’inscrivent ces deux acquisitions. « 2014 marque également l’accélération de la politique d’investissement sur le portefeuille d’offres stratégiques dans une ambition de positionner le groupe en tant que leader européen des services associés au Cloud », indique Devoteam. Et la SSII de miser sur la capacité des services Google à pénétrer les entreprises en France et en Europe.

Il faut dire que Devoteam avait déjà noué un partenariat fin 2013 avec Google Entreprise autour de l’intégration des solutions Cloud et mobiles du Californien. La SSII traduisait ainsi la volonté de Google d’aller chercher de nouveaux partenaires intégrateurs afin de séduire une cible plus orientée grands comptes. Des grands comptes qui souhaitent collaborer avec des intégrateurs de plus forte amplitude, « avec qui ils ont également l’habitude de travailler », avait expliqué Eric Haddad, qui dirige les activités Entreprise de Google en France, lors d’un entretien avec la rédaction. Google Entreprise en France avait également collaboré en ce sens avec la société Open. Pour le Californien, qui ne fonctionne que sur un mode indirect, il s’agissait alors d’étendre la force de frappe de réseau de partenaires en France, jusqu’alors composé d’acteurs de niche spécialisés….comme gPartner ou encore Revevol.

En prenant une participation de 70% dans gPartner, Devoteam se paie  un expert de l’intégration des Google Apps et des services de collaboration dans les entreprises. « gPartner délivre auprès de plus de 700 clients l’ensemble des solutions de Google Enterprise : outils collaboratifs, solutions de mobilité, moteurs de recherche, infrastructure et applications Cloud », explique Devoteam dans un communiqué.

Même son de cloche pour le rachat de Progis : Devoteam récupère un spécialiste de l’intégration d’outils de cartographie (à partir des servies Google Maps) dans les applications métiers.

Ces rachats sont l'occasion pour Devoteam de revoir à la hausse ses objectifs pour son exercice 2014. La SSII prévoit désormais de réaliser un CA « au-dessus de 425 millions d’euros ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close