Antitrust : Intel s’accorde avec la FTC pour un engagement relativement symbolique

Intel a finalement choisi de transiger et vient de trouver un accord avec la FTC (Federal Trade Commission, notamment en charge de l’antitrust américain) pour mettre fin aux poursuites en cours concernant des pratiques commerciales anticoncurrentielles.

Intel a finalement choisi de transiger et vient de trouver un accord avec la FTC (Federal Trade Commission, notamment en charge de l’antitrust américain) pour mettre fin aux poursuites en cours concernant des pratiques commerciales anticoncurrentielles. Le fondeur était notamment mis en cause pour avoir obligé les constructeurs à freiner le développement de la commercialisation de machines équipées de puces AMD, son principal concurrent.
Les poursuites engagées par la FTC faisaient écho à celles déjà menées par l'Union Européenne, la Corée du Sud et le Japon pour des motifs similaires, des plaintes qui ont systématiquement abouti à des sanctions (et notamment à une amende de 1,06 Md€ de la part de la Commission européenne, dont Intel a fait appel).
Finalement, l’accord se révèle clément : Il ne prévoit qu'un engagement d’Intel de ne pas reproduire ce type d’actions au minimum au cours des 10 prochaines années. Aucune sanction financière ne semble à l’ordre du jour d’autant plus qu’en 2009 Intel et AMD ont trouvé un terrain d’entente, le premier signant un chèque de 1,25 milliard de dollars pour voir le second mettre un terme à ses attaques en justice.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close