Poursuivie pour avoir contacté ses ex-collègues sur LinkedIn

Une première dans l’usage des réseaux sociaux en entreprise.

Une première dans l’usage des réseaux sociaux en entreprise. La société TEKSystems a décidé de poursuivre devant une cour du Minnesota une ex-employée qui avait contacté ses anciens collègues via LinkedIn. La société affirme qu’en agissant ainsi, Brelyn Hammernik n’aurait pas respecté les clauses de non-concurrence figurant dans son contrat lors de son embauche chez TEKSystems. Les termes du contrat interdisaient à Brelyn Hammernik de contacter ses anciens collègues dans le but de les recruter et ce pour une période de 18 mois.

Selon TEKSystems, son ex-employée, aujourd’hui recrutée par une société concurrente, aurait utilisé LinkedIn pour tenter de recruter des personnes toujours en poste chez TEKSystems. Une vingtaine de salariés auraient été ainsi sollicités et seize autres auraient été “mis en relation” selon les termes propres au réseau social LinkedIn.

Lire notre dossier "Dans la foulée de l'e-mail, le collaboratif migre vers le Saas"

Pour approfondir sur Internet et outils Web

- ANNONCES GOOGLE

Close