D’improbables rumeurs de rachat par Apple font danser l’action ARM

L’action ARM a fait le yoyo hier à la bourse de Londres.

L’action ARM a fait le yoyo hier à la bourse de Londres. En cause, les énièmes rumeurs de rachat du concepteur britannique de puces à basse consommation par Apple. Le titre a atteint son plus haut niveau depuis 2002 en fin de matinée enregistrant un bond de 32% à 3,62£ avant de redescendre à 2,95£ en milieu d’après midi. ARM a quelques atouts technologiques à faire valoir notamment sur le marché des tablettes. Mais l’équation économique rend le rachat par Apple improbable : le britannique compte de nombreux constructeurs comme client que l’on voit mal poursuivre leur collaboration avec un groupe détenu par Apple qui fait figure d’ogre sur de nombreux segments porteurs désormais. De son côté, ARM pourrait voir dans l’émergence du marché des tablettes – porté par l’iPad – une opportunité importante d’apparaître comme l’alternative la plus rapide pour les constructeurs.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close