Résultats : pas de crise pour ARM, CA en hausse de 20% au T3

Comme un symbole.

Comme un symbole. Le jour où Apple doit annoncer une version Mini de son iPad, ARM, dont l’architecture de processeur basse consommation motorise les tablettes tactiles de la firme à la Pomme, a confirmé qu’il profitait à plein d’un secteur en plein essor. Pour son troisième trimestre, le britannique a en effet publié un chiffre d’affaires en hausse de 20% pour atteindre 144,6 millions de livres sterling (177,8 millions d’euros), supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur un CA de 140 millions de £, nous apprend Reuters. 

Ces résultats tranchent avec ceux des géants du secteur, qui subissent actuellement de plein fouet la baisse des ventes des PC dans le monde. Intel, par exemple, a averti les marchés qu’il ne réaliserait pas ses objectifs de croissance au troisième trimestre. AMD, de son côté, a dû programmer un vaste plan de licenciement dans le monde du fait de ses mauvais résultats. 

Sur la période, ARM a dégagé quant à lui un bénéfice avant impôts en progression de 22%, à 68,1 millions de £. 

Le groupe évoque dans un communiqué l’adoption en progression de sa technologie sur des segments embarqués, comme l’automobile, les systèmes d’audition, les TV, les smartphones et les tablettes. La société a d’ailleurs signé 29 contrats de licences dans ces domaines. Mais surtout, ARM souligne une avancée des technologies ARMv8 et Cortex-A15 dans les secteurs du « high-end computing » et des réseaux. ARM travaille notamment à des déclinaisons 64 bits de son architecture pour investir le marché des serveurs. Quelque 2,2 milliards de puces ARM ont été livrées ce trimestre, dont la moitié sur les segments mobiles. 

Et l’architecture du Britannique portée sur les serveurs semble également attirer les investisseurs. Début octobre, la société Calxeda, connue pour ses processeurs ARM à destination des data centers a annoncé une levée de fonds de 55 millions de dollars. 

De quoi alors donner des ailes à ARM qui fait état de commandes « record » au 4e trimestre et d'un « pipeline d’opportunités robuste ». Le T4 devrait ainsi se poursuivre sous le signe de la croissance.

Pour approfondir sur ARM

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close