France Télécom : deux autres accords sur le stress

Nouveaux accords entre France Télécom et les syndicats autour du vaste de plan pour l’amélioration des conditions de travail et de la gestion du stress au sein de groupe.

Nouveaux accords entre France Télécom et les syndicats autour du vaste de plan pour l’amélioration des conditions de travail et de la gestion du stress au sein de groupe. Après ceux de mars, l’opérateur historique a annoncé la signature de deux textes avec les syndicats, le premier portant sur l’évaluation et la prévention des risques psychosociaux et le second sur le fonctionnement des instances représentatives du personnel.

Ces textes ont été ratifiés par quatre syndicats, Sud, CFDT, Unsa/CFE-CGC et CFTC. Seuls FO et la CGT sont absents de la liste des signataires.

Parmi les points mentionnés dans l’accord sur l’évaluation et la prévention des risques psychosociaux, on retrouve notamment "la réalisation au moins tous les 3 ans, par un expert indépendant d’une enquête de satisfaction auprès des salariés" ; "la création d'un Comité National de Prévention du Stress (CNPS) où siègeront syndicats, direction et conseillers en prévention" ; "une analyse systématique des risques psycho-sociaux associant les acteurs des services de santé au travail et les CHSCT lors de projets d’évolution d’organisation" ; "des formations et actions de sensibilisation de l’ensemble des acteurs (managers, RH, représentants du personnel…) sur ce domaine."

Le texte sur le fonctionnement des instances représentatives du personnel réaffirme quant à lui que "les Organisations Syndicales et les Instances Représentatives du Personnel (IRP) sont et doivent rester des interlocuteurs privilégiés de l’employeur dans la vie sociale de l’entreprise", indique France Télécom dans un communiqué.

Enfin, un accord sur le versement d’un intéressement supplémentaire de 600 euros par salarié au titre des résultats 2009 a également été conclu.

Ces 2 accords portent à 7 le nombre de textes signés entre le groupe et les syndicats depuis fin 2009, date à laquelle l’opérateur avait entamé des négociations sur la gestion du stress en interne après une vague de suicides.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close