Les grands patrons des entreprises IT du CAC 40 n’ont pas de problèmes de fins de mois

Nos confrères des Echos viennent de publier leur palmarès 2010 des rémunérations des dirigeants d’entreprises du CAC40. Et quelques patrons de l’industrie IT y figurent en bonne place.

Nos confrères des Echos viennent de publier leur palmarès 2010 des rémunérations des dirigeants d’entreprises du CAC40. Et quelques patrons de l’industrie IT y figurent en bonne place. Cr'est le cas de Ben Verwayyen, directeur général d’Alcatel-Lucent, avec 1 200 000 euros de rémunération fixe, soit 100 000 € mensuels. Vient ensuite Paul Hermelin, directeur général de Capgemini, avec 1 320 000 euros de fixe complétés par 624 500 euros de rémunération variable (en recul de 15,6 % sur un an). Didier Lombard, ex-PDG de France Télécom, s’est contenté de 1 583 000 euros (fixe et variable inclus) l’an passé. Quant à Carlo Bozotti, directeur exécutif de STMicroelectronics, il a vu sa rémunération progresser de 0,12 % en 2009, à 1 549 208 euros, selon nos confrères.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close